Notre élevage

Le bâtiment agricole qui comporte l’étable, la fromagerie et la porcherie a été construit en 2006.

Notre cheptel se compose d’environ 60 bovins dont 30 à 35 vaches laitières et d’une quarantaine de porcs à l’engraissement.

Les bovins

Le lait donné par les vaches lors des deux traites journalières est transformé tous les matins soit en fromage blanc, soit en fromage fermier, soit en Bargkas (homme). Une partie du lait sera également écrémé. La crème qui sera récoltée servira à la fabrication du beurre ou à la préparation de la crème chantilly. Tous ces produits laitiers sont consommés sur place ou distribués à la vente à emporter. Une autre partie du lait servira à nourrir les veaux dont certains seront élevés pour renouveler le cheptel et d’autres seront vendus aux particuliers sous forme de colis de 10kg à mettre au congélateur. Les vaches de réforme seront abattues à l’abattoir de Cernay et leur viande servira à la fabrication des Fleischnakas, des saucissons secs et de gendarmes.

Chaque printemps (aux environs du 20 Mai), la montée du troupeau vers les pâturages des Hautes Chaumes donne lieu à une grande fête de la transhumance qui se déroule sur 2 jours. Il en est de même en automne (mi-octobre) lorsque le troupeau redescend dans la vallée pour y passer l’hiver.

VOIR LA VIDÉO

Les porcs

Nous achetons les porcelets d’une vingtaine de kilos chez un éleveur de la plaine d’Alsace.

Nous les nourrissons au petit lait issu de la fabrication des fromages et aux céréales. Lorsqu’ils atteignent entre 100 et 120 kg nous les emmenons à l’abattoir de Cernay. Le jour après l’abattage, les carcasses arrivent dans l’atelier de notre boucher afin que ce dernier puisse les débiter et fabriquer les diverses charcuteries (collets fumés, lard, jambons cru, saucisse au jambon, saucisse de foie, saucisse noire, et.). Tous ces produits seront soit consommés sur place sous forme de plats ou emportés par nos clients pour être dégustés à leur domicile.